Le Mali

Sité en plein cœur de l’Afrique de l’ouest, le territoire du Mali couvre une superficie de 1 240 192 km².
Il est si vaste qu’il peut contenir ensemble le Sénégal, la Guinée, le Libéria, la Côte d’ Ivoire et le Burkina Faso.
Résultant du découpage colonial, il est entouré par sept pays aux frontières parfaitement rectilignes avec la Mauritanie et l’Algérie puis respectivement le Niger, le Burkina Faso, la Côte d’ Ivoire, la Guinée et le Sénégal. Il n’a aucune porte maritime. S’il n’y avait les accidents géologiques qui sont à l’origine des quelques reliefs situés dans les zones périphériques du pays, le Mali serait désespérément plat. On trouve au sud-ouest les plateaux du Kaarta et du Bambouk, les monts de Kéniéba, les monts Manding qui prolonge la chaîne du Fouta-Djalon. Au sud près de Sikasso le massif du Kanédougou.
De Koutiala à Douentza s’étend le plateau Dogon ou plateau de Bandiagara qui se prolonge vers le nord-est par le massif de la Gandamia (mont Hombori 1155 m point culminant du pays), puis à l’extrême nord-est l’Adrar des Ifoghas. Malgré une altitude d’apparence modeste, ces reliefs forment d’impressionnantes murailles. Le reste du pays (soit les neuf dixièmes) est occupé par de vastes plaines et des plateaux bas.

Dans la bande Sahélienne la savane tente de résister au désert dont les portes sont les régions de Tombouctou et Gao, Le Mali est traversé sur 1700 km par les eaux du fleuve Niger de Bamako à Ouatagouna en passant par Mopti, Ségou, Tombouctou et Gao, se divisant en de multiples bras à l’intérieur de ce qui se nomme le delta central. Le fleuve Sénégal arrose pour sa part la région de Kayes. vastes plaines et des plateaux bas. Dans la bande Sahélienne la savane tente de résister au désert dont les portes sont les régions de Tombouctou et Gao.

Le climat est très chaud au Mali jusqu’à 50° au Sahel. Il ne connaît qu’une seule saison des pluies par an, c’est l’hivernage de juillet à septembre au nord et d’avril à octobre au sud. Puis il y a le vent, l’harmattan qui vient du nord-est c'est-à-dire du Sahara et qui apporte la fraîcheur mais aussi la sècheresse.

La population Malienne, 12 millions, est constituée de quelques vingt groupes qui forment une diversité ethnique et culturelle : Touareg, Maures, Peuls, Bambara, Malinkés, Dogon, Sénoufo, Sonraï, Sarakollé, Diawara, Bozo, Somono, Khassonké, Toucouleur…

Le Mali est une république avec un parlement uni caméral. Le pouvoir exécutif est représenté par le président et son gouvernement. Le pouvoir législatif par l'Assemblée nationale. La plus haute autorité judiciaire est la Cour suprême.

Les Présidents du Mali Chefs de l'État malien depuis l'indépendance de la France en 1960.

1960: Modibo Keïta
1968: Général Moussa Traoré
1991: Colonel Amadou Toumani Touré
1992: Alpha Oumar Konaré, réélu en 1997
2002: Général Amadou Toumani Touré, réélu lors de l'élection présidentielle du 29 avril 2007 avec 70,88 % des voix (1 622 579 suffrages exprimés) contre sept autres candidats dont le président de l'Assemblée nationale Ibrahim Boubacar Keïta (19,08 %).
2007: Amadou Toumani Touré a été réélu pour un second mandat de cinq ans.